Nous représentons vos intérêts

En votre nom

En Allemagne, les relations entre employeurs et employés sont définies principalement par quatre acteurs : les employeurs, les associations patronales, les syndicats et les comités d’entreprise et trouvent leurs fondements dans la loi sur le travail et autres dispositions légales.

bayme vbm s’engage pour votre réussite

bayme vbm s’engage pour votre réussite

Au sein de nos champs d’action politiques, nous organisons la représentation des intérêts de nos membres, pratiquant le choix de thèmes (agenda setting) ainsi que le lobbying.

  • Lobbying et représentation des intérêts
  • Pôles de services et de conseils
  • Encadrement et représentation dans les domaines du droit du travail, de l’économie du travail et du droit social
  • Informations, publications, programmes de formation, outils
  • Constitution de réseaux et d’évènements
  • Politique de négociation collective (vbm)
  • Mesures pour la promotion des talents

Les employeurs et leurs associations

Les employeurs et leurs associations

En Bavière, employeurs et employés peuvent directement conclure des accords. Ces derniers peuvent également être soumis à la règle de la convention collective et sont dès lors négociés avec les syndicats par les associations patronales au nom de leurs membres.

Nous représentons les intérêts économiques, sociaux et politiques collectifs de plus de 80 % des sociétés présentes en Bavière que ce soit au travers de leur siège social ou de leurs filiales. Nos membres appartiennent aux secteurs de la mécanique, de l’électronique, de l’électrotechnique, de l’optique, des technologies de l’information et autres industries intervenant dans la transformation des métaux. Les branches liées au secteur des services telles que le marketing et les télécommunications sont également représentées par bayme vbm.

Les syndicats

Les syndicats

Les syndicats représentent les intérêts des employés et recrutent leurs membres directement auprès des sociétés indépendamment du fait que la société soit membre de vbm ou de bayme, qu’elle applique la convention collective de son secteur ou non. Les syndicats (comme par exemple IG Metall) représentent la partie chargée des négociations avec les associations patronales, vbm pour la négociation collective.

Les comités d’entreprise

Les comités d’entreprise

Un comité d’entreprise peut être élu à tout moment par les salariés et ce, indépendamment du fait qu’une société est membre d’une association d’employeurs ou non. Le comité d’entreprise dispose de certains droits de participation et de co-détermination pour les questions sociales, économiques et de personnel. Il représente également les intérêts des employés concernant le respect de la législation du travail et des conventions, qu’elles soient collectives ou propres à la société. bayme vbm conseille ses membres, s’ils le souhaitent, dans ses relations avec le comité d’entreprise.

Le règlement des conditions de travail

Le règlement des conditions de travail

Vous avez le choix : un emploi réglementé ou pas réglementé par une convention collective

En règle générale, le temps de travail et sa rémunération (salaire de base) ne peuvent être réglementés, en Allemagne, que par le biais d’une convention collective ou par accord individuel. Il existe donc deux manières de mettre en place une régulation des conditions d’emploi qui formeront ensuite la base des contrats de travail établis dans une entreprise :

Contrat de travail avec convention collective

Représenté par la vbm, les employeurs négocient avec les syndicats la convention collective cadre qui s’étendra à tout le secteur. Une société peut accepter cet accord ou conclure une convention propre à l’entreprise qui sera basée sur l’accord-cadre avec IG Metall, le syndicat du secteur de la métallurgie. Le contrat de travail établi avec le salarié ne doit pas entrer en conflit avec les dispositions applicables convenues collectivement.

Les arrangements s’écartant de ces dispositions sont recevables s’ils sont autorisés par la convention collective ou s’ils incluent des modifications favorable à l’employé. Un employé, membre d’un syndicat, ne peut pas renoncer aux droits qui lui ont été accordés par la convention collective.
Nous fournissons à nos membres, conseils et assistance dans tous les domaines.

Contrat de travail sans convention collective

Dans les sociétés non couvertes par une convention collective, les employeurs et les employés sont libres de convenir des conditions d’emploi, à condition que les limites admissibles fixées par la loi soient respectées. Des précautions doivent être prises pour veiller à ce que certaines dispositions de protection des salariés ne soient pas contournées (par exemple la protection contre le licenciement, les horaires et la durée de travail, l’emploi à temps partiel et l’utilisation des CDD).

Si une entreprise dispose d’un comité d’entreprise, certains aspects des conditions de travail dans l’entreprise, par exemple les systèmes recouvrant les horaires de travail, ne peuvent être convenus qu’en accord avec le comité d’entreprise. bayme vbm fournit des services de conseils en matière de conditions de travail.